Action sociale du Casip
Benevoles du Casip

Le mécénat

Mécénat de nature/mécénat de compétences

 

Avec le don en nature, l’entreprise offre gracieusement des produits ou des services, en soutien d’une cause d’intérêt général. Pour que l’entreprise puisse bénéficier de la réduction d’impôt, la Fondation Casip-Cojasor délivre un reçu fiscal établi en fonction de la valeur du don.

 

Avec le mécénat de compétence, l’entreprise propose dans un cadre précis, un transfert gratuit de compétences en faveur d’un projet d’intérêt général, en mettant à disposition des salariés volontaires, pendant leur temps de travail.

 

Cette formule permet de « professionnaliser » l’association qui bénéficie ainsi de compétences qui lui font défaut, faute de moyens notamment financiers. Les salariés mettent leur savoir-faire au service d’une cause valorisante et qui donne du sens à leur action. Enfin, l’entreprise dont dépendent les salariés profite de déductions fiscales en chiffrant la valorisation du temps passé par ses collaborateurs au profit de l’association. Dans le cadre du prêt de main d’œuvre, l’entreprise reste l’employeur au regard de ses obligations juridiques et sociales. Les salariés bénéficient toujours de leur couverture sociale habituelle. Par contre, la direction et le contrôle des salariés sont transférés à l’association bénéficiaire.