Action sociale du Casip
Benevoles du Casip

La stèle retrouvée de la Villa Jacob

Après une cérémonie au cours de laquelle ils ont été faits citoyens d’honneur de la ville de Nice, Beate et Serge Klarsfeld ont participé à la cérémonie de dévoilement de la stèle retrouvée en hommage aux résidents juifs de la Villa Jacob. Quinze noms à nouveau gravés dans le marbre. Des hommes et des femmes âgés, pensionnaires de cette maison de retraite de Cimiez. Le 21 novembre 1943, ils furent raflés et déportés à Auschwitz.

Marie Simon, infirmière de l’établissement qui remplaçait ce jour là, la directrice, a refusé de les laisser partir seuls. Elle les a accompagnés jusqu’à Drancy (Seine-Saint-Denis). Aucune d’entre eux n’est jamais revenu. La stèle, érigée après la guerre, dans le jardin de la Villa Jacob, avait disparu, cassée par un bulldozer lors de travaux dans les années cinquante. Un joggeur avait – miraculeusement – retrouvé l’année dernière des morceaux de la stèle éparpillés.

Grâce à Yad Vashem et à la ville de Nice, la plaque a été refaite. 

Service familial