Action sociale du Casip
Benevoles du Casip

Lorsqu'on ne peut pas sortir de chez soi on s'isole

Les bénévoles de la Fondation investis dans la visite de convivialité auprès des personnes isolées leur permettent de retrouver du lien social. Nous donnons la parole à Sylvie, bénévole.

« Depuis quelques temps, en tant que bénévole du Casip, je vais de temps en temps chez Rosette. Rosette est âgée et vit seule. Je n'y vais pas pour l'assister ou lui faire du ménage, non...je vais lui "rendre visite". Durant une heure environ, nous bavardons, nous évoquons les petites choses de la vie, Rosette s'anime, sourit, se confie. Aujourd'hui, quatrième jour de Hanouccah, j'y suis allée pour lui remettre des petites douceurs offertes par le CASIP-COJASOR et allumer les bougies avec elle. Elle s'en réjouissait car elle ne peut plus le faire seule. J'ai lu les bénédictions, elle les a récitées par cœur. Devant la lueur des bougies, son visage s'est illuminé de plaisir.Je crois n'avoir jamais ressenti autant d'émotion à l'allumage d'une hanoukia !

Ces précieux moments d'échange et de partage, je vous encourage à les vivre également.

Rappelez-vous qu'il n'y a que le premier pas qui coûte et que, si celui-ci vous parait difficile, sachez que les professionnels du CASIP vous accompagnent, vous offrent un cadre, des informations, des conseils.

Vous ne serez pas seuls durant cet engagement, et qui sait ? Près de chez vous peut-être... une personne isolée vous attend ».

Sylvie, bénévole

 

Renseignez-vous auprès de Valérie Taïeb

Chargée de mission pour le bénévolat / Service SEPIA Survivants de la Shoah

Tél : 01 49 23 71 45

valerie.taieb@casip-cojasor.fr

Service familial