Action sociale du Casip
Benevoles du Casip

Mémoire d'un sourire

Exposition jusqu'au vendredi 27 septembre 2019 à la mairie du 19e, Paris

Depuis quelques années, l'artiste peintre et photographe Rejine Halimi, passe du temps avec les pensionnaires de l'EHPAD Amaraggi, des survivants de la Shoah dont beaucoup sont d'anciens enfants cachés. Au crépuscule de leur vie, alors que la mémoire leur fait parfois défaut, ils retrouvent grâce à ces photos, une présence et une visibilité fortes, et l'occasion de montrer qu'ils sont encore si vivants.   

A chaque photo est associée une citation qui délivre quelques bribes d'informations sur leur trajectoire personnelle, des vies marquées par la tragédie de la Shoah. 

Où allez vous Mademoiselle ? J’ai répondu : le commissaire m’a donné l’autorisation de partir du poste de police ». « Attendez, je vais vérifier. » Le commissaire lui a confirmé l’autorisation. Moi et une dizaine d’enfants juifs, on a été sauvés ce jour là. Ça jamais je n’ai oublié », Dinka Reich.

Dinka Reich, Rose Volcot, Rachel Puszet (photo ci dessus),  Raymonde Kenig, Sabine Lerer, Jean-Marc Leroy, Mendel Gorlicky, Joseph Weissmann, ce sont des noms, des visages, des vies, qu’on pourra voir du 16 au 27 septembre 2019 à la mairie du 19ème arrondissement autour d’une exposition qui s’intitule « Mémoires d’un sourire ».

Ce très beau projet  a été mené dans le cadre du programme Kecher, soutenu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, qui vise à prendre en compte les parcours spécifiques de chaque survivant de la Shoah qui intègre une des 3 résidences du Casip-Cojasor, Amaraggi dans le 19 ème, Kelmann à Créteil et La Colline à Nice.

Ecoutons Rejine Halimi interviewée dans Mémoires Vives, émission de la FMS, sur RCJ

http://memoiresvives.net 

Service familial