Action sociale du Casip
Benevoles du Casip

Une amie nous a quittés.

 

Le nom de Simone Veil, que le destin a mené des souffrances de la déportation à Bergen-Belsen aux ors de la République, restera inscrit dans l’histoire. Première femme à avoir été Ministre d’Etat, elle a eu un impact important sur la politique et la vie des Français.

A la Fondation Casip-Cojasor, nous garderons bien entendu le souvenir de cette grande dame et de ses réalisations, notamment dans le domaine social, et en particulier en faveur de...s handicapés. Ministre des affaires sociales, son impact sur les avancées sociales a été énorme – et le CASIP a suivi les voies qu’elle avait tracées.

Mais nous nous rappellerons aussi qu’elle était, à titre personnelle, une très grande amie du CASIP, puis de la Fondation Casip-Cojasor. Une plaque apposée sur les murs du nouveau centre du CASIP, rue de Pali-Kao, en souvenir de ses parents, André et Yvonne JACOB, en atteste.

En 1994, accompagnée de Gabriel Vadnaï alors directeur général du CASIP, Simone Veil, en visite officielle en Israël, avait pris de son temps pour inaugurer le Centre Beth David, institution pour handicapés soutenue par le CASIP. En 1995, elle inaugurait l’hôtel social « Midi-Hôtel », affirmant : « La situation nationale ou internationale justifiera probablement encore longtemps l’existence de ce type de dispositif », ce dont témoigne le rôle toujours important du « Midi-Hôtel » en 2017.

Lors du 200e anniversaire du Casip, en 2009, Simone Veil, alors Présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, avait adressé un message : « Pour avoir été au centre des enjeux de l’action sociale, je sais combien l’accompagnement des personnes en situation de précarité ou de détresse morale exige dévouement et générosité. Je tiens ainsi à saluer tout particulièrement le travail d’écoute et de soutien réalisé par le Casip-Cojasor. »

Enfin, Simone Veil a participé très régulièrement aux galas de la Fondation Casip-Cojasor au cours desquelles elle a exprimé avec chaleur son soutien à notre action sociale.

Que sa mémoire reste une source d’inspiration pour tous les acteurs de l’action sociale, en particulier dans la communauté juive ! Que sa famille, et Maître Pierre François Veil, membre du Comité d’orientation de la Fondation, trouvent ici l’expression de toute notre sympathie et de notre reconnaissance !

Service familial