Se connecter

Henri Fiszer élu Président de la Fondation

Henri Fiszer élu Président de la Fondation

Après 30 ans à la tête de la Fondation Casip-Cojasor, Éric de Rothschild a décidé de passer le témoin.

Henri Fiszer, Vice-Président depuis 2013 a été élu Président de la Fondation Casip-Cojasor le 17 décembre 2020.

Eric de Rothschild en qualité de Président d’Honneur et Administrateur continuera à apporter son soutien à la Fondation.

Message de Éric de Rothschild :

Après avoir siégé pendant 40 ans au Conseil du Casip-Cojasor et pris la Présidence il y a près de 30 ans, j’ai pris la décision de démissionner de ces rôles. Ce départ – vous vous en doutez bien – me serre profondément le cœur.

J’ai vécu 40 ans d’un développement formidable de cette institution, toujours jeune et dynamique après plus de 200 ans d’existence. Celle-ci a aujourd’hui des projets importants de développement qui garantiront son avenir pérenne. Ce développement a pu se réaliser grâce à l’énorme travail tant par Gabriel Vadnaï que par Karêne Fredj, dont je leur suis particulièrement reconnaissant.

Je suis également reconnaissant à la communauté d’avoir soutenu si généreusement le travail de la Fondation Casip-Cojasor et je reste confiant en l’avenir de cette solidarité.

Le social en France et notamment le traitement des personnes âgées et en situation de handicap nécessitera dans un proche avenir des grands changements.

Le rôle du Casip-Cojasor pendant la pandémie, reconnu par tous les participants, rendra sa participation centrale dans ces développements.

J’ai donc pensé que quelqu’un de plus jeune, plus dynamique, servira mieux le Casip-Cojasor que moi-même. Henri Fiszer qui, pendant de nombreuses années, a rempli le rôle de Vice-Président très actif à mes côtés, me semblait un choix particulièrement adapté et cela a été reconnu à l’unanimité par tout le Conseil d’Administration. Moi-même, continuant à être très engagé dans le social, j’espère pouvoir être utile mais peut-être autrement.

Message de Henri Fiszer Président de la Fondation Casip-Cojasor :

Je suis heureux de poursuivre la voie tracée par Éric de Rothschild qui, avec Gabriel Vadnaï puis Karêne Fredj, a fait de la Fondation Casip-Cojasor, l’institution sociale incontournable de la communauté juive et coordonnatrice de l’action sociale communautaire.

Avant la crise du Covid de nombreux défis nous attendaient déjà tant sur l’action sociale que sur le handicap et le soutien aux personnes âgées.

La crise a exacerbé ces besoins, mais grâce à la motivation, la solidarité, des hommes et des femmes de la Fondation Casip-Cojasor nous avons pu faire face à cette situation exceptionnelle.

Je suis confiant qu’avec nos équipes engagées et d’un grand professionnalisme, nous continuerons à apporter des réponses innovantes aux défis de demain.