Action sociale du Casip
Benevoles du Casip

Charme et solidarité au gala de la Fondation Casip-Cojasor

Le mardi 12 novembre, ils étaient nombreux à répondre présents à l’appel solidaire de la Fondation Casip-Cojasor : les invités d’honneur bien sûr, Dominique Farrugia, Michel Cymes et Elsa Zylberstein, mais aussi de nombreuses personnalités, fidèles soutiens de la plus importante fondation juive de France : Régine, Ghislaine Arabian, Frédéric Mitterrand, David de Rothschild, François Heilbronn et bien d’autres étaient aux côtés d’Eric de Rothschild qui préside cette fondation depuis plus de trente ans et de sa directrice générale, Karêne Fredj.s 

La Fondation Casip-Cojasor fêtait 210 ans d’action sociale au service des plus fragiles. Plus de 300 personnes étaient réunies pour apporter leur soutien à cette mission bicentenaire. Soucieuse d’innover pour améliorer sans cesse l’accompagnement des personnes en difficulté, la Fondation Casip-Cojasor a profité de cette soirée de gala pour présenter les programmes sociaux qu’elle développera dès l’année prochaine :

  • L’intervention sociale de proximité : de nouvelles permanences sociales de proximité vont être mises en place dans les communautés et les associations afin d’aider davantage de personnes au plus près de leurs besoins
  • Une épicerie sociale au cœur de Paris : grâce à des partenariats inter-associatifs, la Fondation Casip-Cojasor souhaite ouvrir une épicerie sociale dans Paris pour accueillir les plus démunis
  • Un accueil de jour pour les personnes sans-domicile : lieu de répit et de convivialité, cet accueil de jour permettra aux personnes sans-domicile de se reposer quelques heures, de faire une lessive, de trouver des vêtements neufs, de prendre une douche ou encore de rencontrer un travailleur social
  • Du matériel informatique adapté pour les personnes en situation de handicap : afin de lutter contre la fracture numérique des personnes en situation de handicap, la Fondation Casip-Cojasor souhaite fournir des équipements informatiques adaptés aux personnes en situation de handicap

Elsa Zylberstein, Dominique Farrugia et Michel Cymes l’ont rappelé avec force : la solidarité, c’est d’abord un devoir, celui de faire une place aux plus fragiles dans la société. C’est dans cette perspective que la Fondation Casip-Cojasor poursuit avec vigueur et efficacité sa mission quotidienne auprès de dizaines de milliers de bénéficiaires grâce à la générosité de chacun.

Service familial