Se connecter

Bourses d’études

Le Centre d’études I Les archives I Les Bourses d’études I La Collection I Les événements I Les Études
I Le Prix Lucien Caroubi

Présentation des bourses 

Chaque année, la Fondation Casip-Cojasor attribue des bourses Zanéa Cobilovici Caroubi pour des travaux universitaires (niveau Master II minimum) ou post universitaires en sciences humaines (histoire, sociologie, ethnologie, économie…). 

Le montant des bourses d’un minimum de 2 000 € n’excédera pas 5 000 € par an.

Sont encouragées les recherches portant sur :

  • les domaines de la bienfaisance, l’action sociale, le médico-social et l’histoire sociale en général 
  • ou l’histoire sociale de la communauté juive de France (l’immigration juive en France, les institutions sociales de la communauté juive de France et leurs actions, la reconstruction du judaïsme français et des survivants après la Shoah).

Seront particulièrement appréciés les travaux menés à partir des archives des associations CASIP (Comité d’action sociale israélite de Paris) et COJASOR (Comité juif d’action sociale et de reconstruction).


 

Modalités de candidature 

Les dossiers de candidature devront comporter : 

  • un CV, 
  • une lettre de motivation, 
  • les notes et appréciations obtenues lors du dernier diplôme préparé, 
  • pour les personnes préparant un Master II ou un Doctorat, une lettre de recommandation du directeur de recherche, et un projet présentant le sujet du travail envisagé en 10 pages maximum (définition du sujet, problématique, raisons du choix du sujet, sa  faisabilité et les sources).

Les dossiers sont à adresser avant au début du mois de février de chaque année à :
CEPRO – Centre d’études et de prospective de la Fondation Casip-Cojasor
Fondation CASIP-COJASOR, 8, rue Pali-Kao – 75020 Paris
archives@casip-cojasor.fr
Tel : 01 49 23 85 72


 

Membres du jury des bourses

  • Michel Khayat, représentant de la Fondation Caroubi
  • Jean-Claude Kupermink, conservateur de la bibliothèque de l’Alliance israélite universelle
  • René Lugand, représentant de la Fondation Caroubi
  • Claude Singer, chargé de cours à l’université de Paris-I, conseiller au Centre de documentation juive contemporaine
  • Joseph Tedghi, professeur des universités à l’INACO, linguiste

 

Projets ayant obtenus des bourses ces dernières années

2021

  • Traduction de la thèse : Entre loi civile et loi religieuse : le mariage et divorce des juifs immigrés russes en France et aux Etats-Unis, 1881-1939

2020

  • Livre : « Les Juifs de Russie dans le XVIIIème arrondissement de Paris 1852-1944»
  • Livre : Plural Jewish Communities : Yiddish Culture an Jewish Migration in Post Holocaust France
  • Thèse : La tendre mère : l’Alliance israélite universelle et la formation identitaire des Juifs du Liban (1943-1975)

2019

  • Thèse de doctorat en sociologie : « Comparaison du rôle des organisations Juives dans l’intégration des immigrés juifs séfarades en France et en Grande-Bretagne »
  • Documentaire : «Après Coup : la résurgence des mémoires»

2018

  • Mémoire de Master II : « Se reconstruire après la Shoah : parcours de femmes et d’hommes juifs secourus par le Comité juif d’action sociale et de reconstruction dans l’immédiat après-guerre (1945-1950) »
  • Article : « L’accueil des réfugiés juifs égyptiens en France et l’action du Cojasor »
  • Thèse de doctorat en sociologie : «L’interdépendance dans la dépendance, le partenariat entre la personne âgée, le proche et le professionnel dans un contexte de maintien à domicile»

2017

  • Livre : « Rester, malgré la Shoah. Les Juifs d’Allemagne en France, de 1944 à nos jours »

2016

  • Film : « La vallée des justes »

2015

  • Mémoire de Master II en Histoire : « Le parcours d’une famille juive polonaise (les ROTBART-OFERMAN) en France pendant la Deuxième guerre mondiale – Startégies d’entraide et de survie»
  • Master II en Histoire : « Marcel Bélaïche, parcours d’Algérie. Etude biographique d’une trajectoire minoritaire »

2014

  • Thèse de doctorat en Histoire : « Accueil, assignation à résidence, entraide et sauvetage des Juifs dans le Massif central durant la Seconde Guerre mondiale  »

2013

  • Thèse de doctorat en Histoire : « Accueil, assignation à résidence, entraide et sauvetage des Juifs dans le Massif central durant la Seconde Guerre mondiale »

2012

  • Thèse de doctorat en Histoire : « Les étrangères « indésirables » et l’administration française. 1938-1942 ».

2011

  • Thèse de doctorat en Histoire : L’émigration des Juifs de Tunisie de 1948 au début des années 1960
  • Thèse de doctorat en Histoire : L’aide apportée par le Jewish Labor Committee (JLC), à la reconstruction politique, sociale et culturelle du monde ouvrier juif non communiste dans l’immédiat après-guerre
  • Une histoire comparée de projets d’accueil d’orphelins de la Shoah : le travail de l’Aide aux israélites victimes de la guerre (AIVG) en Belgique et de l’Œuvre de secours aux enfants (OSE) en France 

2010

  • Thèse de doctorat en Histoire : « L’analyse comparée des immigrations d’Afrique du Nord, en France, Canada et Israël ». 
  • Mémoire de Master II : « Trajectoire et engagements philanthropiques chez les élites juives de la IIIe République : le cas du Comité de Bienfaisance Israélite de Paris (1880-1914).

2009

  • Post-doctorat : « L’immigration juive dans la France des trente Glorieuses (1945-1974) ».
  • Post-doctorat : « La renaissance du judaïsme français : quel modèle de reconstruction ? ». 
  • Thèse de doctorat en Histoire : « L’analyse comparée des immigrations d’Afrique du Nord, en France, Canada et Israël ». 
  • Mémoire de Master II en Histoire : « L’aide sociale dans la communauté juive de Marseille (1945 – 1962) ».

2007

  • Mémoire de Master II d’ethnologie : « La communauté juive de Paris et des pratiques culturelles et religieuses ».