Se connecter

Evénements :
Colloques, symposium, expositions...

Le Centre d’études I Les archives I Les Bourses d’études I La Collection I Les événements I Les Études
I Le Prix Lucien Caroubi

Actualité

Possibilité de gestion des inscriptions aux éléments 

Programmes


 

Evénements passés

2019

« Accueil, réinsertion et intégration des migrants juifs en France, au Canada, aux USA, en Angleterre et en Israël (1938 – 1970) »

Organisé par la Fondation Casip-Cojasor, ce colloque a eu lieu le 13 février 2019 au Mémorial de la Shoah. Il a porté sur les migrations juives à la vieille de Seconde Guerre mondiale jusqu’aux années 1970. Il comportait deux parties, l’une consacrée à l’accueil des juifs d’Europe centrale et orientale 1938-1960 (France, Etats-Unis, Canada, Angleterre) qui fut présidée par Claire Andrieux et l’autre consacrée à l’accueil des juifs venus d’Afrique du nord années 1950 aux années 1970 (France, Israël, Canada, Angleterre) qui fut présidée par Colette Zytnicki et André Kaspi.

Voir le colloque sur YouTube : 
https://www.youtube.com/watch?v=-_StvHp8628
https://www.youtube.com/watch?v=ZX4Fzmqbl78
https://www.youtube.com/watch?v=uSmXFZiz3eU
https://www.youtube.com/watch?v=YgXjl6_OotQ


 

2018

« Quelles innovations dans la prise en charge des personnes âgées à domicile et dans des structures adaptées ? : Tour d’horizon international »

La Fondation Casip-Cojasor en partenariat avec le Cnam  (Conservatoire national des arts et métiers) a organisé au Cnam un colloque le 5 juin 2018 sur les innovations internationales dans la prise en charge des personnes âgées à domicile et dans les structures adaptées. Ce sont presque 300 personnes qui ont pu assister à cet événement, curieuses des innovations qui fleurissent à travers le monde pour mieux servir les aînés, les professionnels de santé, du médico-social et de l’action sociale. Les acteurs du secteur sont venus chercher de nouvelles pistes pour permettre aux seniors de rester à domicile ou, quand la dépendance devient telle qu’elle ne permet plus le maintien à domicile, de vivre dans des structures adaptées en collectivité. 

Cinq thèmes en lien avec l’innovation dans la prise en charge des personnes âgées à domicile et dans des structures adaptées ont fait l’objet d’une comparaison sur le plan international : 

    • Les dispositifs de prise en charge des personnes âgées dépendantes à domicile </span
    • Les gérontechnologies et le maintien à domicile
    • Les soutiens aux aidants
    • L’adaptation des logements et le maintien à domicile
    • Lieux de vie intermédiaires entre le domicile stricto sensu et l’établissement médicalisé. 


Lire : Un tour du monde des innovations sociales en faveur des personnes âgées, Sous la direction de Sandra Bertezene, Avril 2020


 

2017

 « Action sociale et médico-sociale : mettre l’éthique en pratique »

Ce colloque organisé par la Fondation Casip-Cojasor a été monté en partenariat avec la chaire du travail social du Cnam et l’Université Paris V. Il s’est tenu au Cnam – Paris. L’objectif de cette manifestation était d’éclairer les professionnels du secteur social et médico-social sur la manière dont peut se mettre en place une démarche éthique dans les services et les structures d’accueil. La réflexion s’est concentrée autour de trois grands thèmes : 

    • Quelle place pour les valeurs et le questionnement éthique dans le travail social ?
    • Religions, laïcité et éthique en travail social
    • Publics vulnérables et éthique

La Fondation Casip-Cojasor a fait appel à d’éminents spécialistes, qu’ils soient  universitaires (Emmanuel Hirsch, Brigitte Bouquet, Eric Fiat, Marcel Jaeger, Claude Birman, Sacha Mandelcwajg), médecins (Jean Claude Ameisen, Anne Sophie Rigaud), professionnels et politiques spécialistes du social et du médico-social (Alice Casagrande, Paulette Guinchard  et ministres de culte (Dominique Greiner, Gilles Bernheim). 

Colloque visible sur Akadem : http://www.akadem.org/sommaire/colloques/l-ethique-dans-l-action-sociale-et-medico-sociale/ 

Lire : Mettre l’éthique en pratique Sous la direction de Brigitte Bouquet, Décembre 2018


 

2016

« Regard croisés sur le travail social juif. Historiens et praticiens face aux dossiers personnels »

Cette table ronde consacrée aux migrations juives en France à travers l’action du Casip et du Cojasor qui s’est tenue au Cnam le 21 octobre est le fruit d’un partenariat entre la chaire de Travail social et intervention sociale du Cnam et la revue Hommes et migration, publication du musée national de l’histoire de l’immigration. Elle fait suite à la parution d’un dossier paru dans Hommes et migrations début 2016 sous le titre « Regard croisés sur le travail social juif. Historiens et praticiens face aux dossiers personnels ». 

Lire : Le dossier « Regard croisés sur le travail social juif. Historiens et praticiens face aux dossiers personnels » dans la revue Hommes et migrations : https://www.cairn.info/revue-hommes-et-migrations-2015-4-page-130.htm


 

2014

« Economie sociale et solidaire : mutations et nouveaux défis humains »

Constatant qu’avec le recul de l’Etat Providence, le monde associatif connaît des mutations qui se répercutent sur les professionnels, la Fondation Casip-Cojasor a souhaité créer le débat autour : des enjeux humains qui découlent de ces mutations, des synergies et des innovations qui doivent être trouvées pour répondre au mieux à ces défis tout en préservant le modèle social et solidaire qui fait la force des associations.

Le Colloque était organisé en cinq parties : 

    • Quel modèle organisationnel pour l’Economie sociale et solidaire ? 
    • Mutations des exigences professionnelles dans le domaine médico-social 
    • Le sens du travail à la Croix-Rouge Française et au Secours Populaire pour les salariés et les bénévoles
    • Innovation et synergie pour une solidarité active
    • Insertion professionnelle : moteur à l’économie ? 

Cette journée de réflexion et d’échanges a réuni de nombreux dirigeants d’associations et d’entreprises acteurs de terrain (Martin Hirsch, Philippe Da Costa, Jean-François Serres, Christian Sautter, Jean-Marc Borello, Béatrice de Durfort, etc.), universitaires et spécialistes de l’Economie sociale et solidaire (Edith Archambault Joseph Haeringer, Philippe Naszalyi, Marcel Jaeger, Michel Abhervé, etc.). Les débats étaient animés par Philippe Frémeaux, journaliste économique à Alternatives économiques et Patrick Gianfaldoni, maître de conférences en économie à l’Université d’Avignon. 

Cet événement a eu lieu le 1er décembre 2014 à l’Assemblée nationale sous la présidence d’Eric de Rothschild, Président de la Fondation Casip-Cojasor et celle du Julien Lauprêtre, Président du Secours populaire français.

Lire : les actes du colloque sont sur le site socioeco :  http://www.socioeco.org/bdf_colloque-9_fr.html


 

2012

« Docteur, mon enfant (jeune ou adulte) est handicapé mental : que puis-je faire ? » 

En préambule à l’ouverture, en juin 2012, du Foyer Brunswic, destiné aux handicapés vieillissants, un colloque sur le handicap a été organisé au Palais du Luxembourg. 

Quatre tables rondes consacrées à « la personne en situation de handicap dans la cité », « les structures d’accueil sont-elles un facteur d’intégration ou d’exclusion ? », « les réponses actuelles de la communauté » et « la personne en situation de handicap : une personne à part entière qui a besoin d’un soutien » ont réuni notamment des médecins et des responsables de structures pour handicapés. 

 

La philanthropie et au travail social en milieu juif français de 1800 aux années 1970

La Fondation Casip-Cojasor, en partenariat avec l’Alliance israélite universelle et la Commission des archives juives, ont préparé un symposium autour de la parution de deux numéros de la revue Archives juives (n° 44/1 et n°45/1) consacrés à la philanthropie et au travail social en milieu juif français de 1800 aux années 1970. Cet évènement a eu lieu le 10 mai 2012 au Centre ALLIANCE Edmond J.Safra. La présentation des articles a été suivie d’une discussion, animée par Brigitte Bouquet, Nancy Green,  Claudine Salamon et Colette Zytnicki. Historiens et professionnels du travail social ont débattu sur le thème « L’action sociale : un développement de la philanthropie ? Continuités et ruptures ».

Lire : les numéros n° 44/1 et n°45/1 de la revue Archives juives


 

2009

« L’immigration juive en France du 19e siècle aux années 1960 » 

Au cours de son histoire, le CASIP et le COJASOR ont en effet largement contribué  à l’accueil et à l’intégration des différentes vagues d’immigration juives en France. 

Quatre tables rondes consacrées à « l’accueil des immigrés au 19e siècle », à « l’action sociale auprès des survivants de la Shoah », à « l’accueil des juifs d’Afrique du nord » et à « la spécificité de leur intégration», ont réuni des historiens et sociologues de renom, spécialistes de l’immigration juive en France, tels Nancy Green, Benjamin Stora, Jean Laloum, Catherine Nicault, Béatrice Philippe, Ralph Schor, Claude Tapia, Colette Zytnicki et de jeunes chercheurs s’appuyant, entre autre, sur des fonds d’archives de la Fondation CASIP-COJASOR.

Colloque visible sur Akadem : http://akadem.org/sommaire/colloques/de-l-accueil-a-l-integration-immigres-juifs-en-france/les-immigres-du-19e-siecle-a-1945-24-02-2010-8032_4121.php

Lire : Terre d’exil, terre d’asile : Migrations juives en France aux XIXe et XXe siècles sou la direction de Colette Zytnicki, Edition de l’Eclat, 2010

 

L’exposition « 200 ans d’action sociale, du Comité de Bienfaisance Israélite de Paris à la Fondation CASIP-COJASOR »

L’exposition « La solidarité juive. 200 ans d’action sociale, du Comité de Bienfaisance Israélite de Paris à la Fondation CASIP-COJASOR » retrace deux siècles d’action menée par la communauté juive française pour aider les plus pauvres. Des reproductions de documents inédits et émouvants (photographies, films, archives manuscrites), choisis dans les archives de la Fondation CASIP-COJASOR et complétés par les ressources du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, illustrent l’immense travail accompli pour insérer dans la société française les familles démunies et les immigrés sans ressources venus d’Europe de l’Est, du Maghreb ou du Moyen-Orient accueillis en France depuis la fin du XIXe siècle.

L’exposition est composée de 27 panneaux et organisée en deux parties, l’une portant sur le Comité de Bienfaisance Israélite de Paris au XIXe siècle, mettant en avant ses activités et son évolution, l’autre concernant l’accueil des vagues d’immigration juive par les deux institutions, le CBIP/CASIP et le COJASOR. 

L’exposition a été inaugurée à l’Hôtel de ville le 28 octobre 2009 par M. Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication. Puis elle a été présentée dans les mairies du 11e, 3e et 19e d’arrondissement de Paris, au Musée d’art et d’histoire du judaïsme et par la municipalité de Neuilly en  2010. 

Catalogue de l’exposition : La solidarité juive, 200 ans d’action sociale. Du Comité de bienfaisance israélite de Paris à la Fondation Casip-Cojasor Gabriel Vadnaï, Laure Politis, Paris, Somogy éditions d’art/Fondation Casip-Cojasor, 2010, 120 p., 25 €.