Se connecter

La Fondation, jour après jour

La Fondation,
jour après jour

La Fondation vit au rythme de celles et ceux qui la font, usagers, amis et bienfaiteurs.
Des grands événements aux moments partagés, retrouvez nos dernières actualités.

Le vestiaire
Le vestiaire
Bien avant la création du vestiaire, le Comité de bienfaisance israélite de Paris se chargeait d’habiller les enfants des familles nécessiteuses à la rentrée de l’hiver. Les garçons recevaient : un pantalon, une blouse, des bas, des chaussures, une ceinture et un béret et les filles : une…
Hommage à Charles Jérusalmi
Hommage à Charles Jérusalmi
Charles Jérusalmi, un homme qui a marqué l’Histoire de la Fondation Casip-Cojasor, est décédé le 16 novembre 2019. Arrivée au Casip en 1962, il y œuvra pendant plus de 50 ans d’abord en tant que salarié puis comme bénévole. Engagé comme secrétaire administratif, il devint par la suite…
Mémoires d’un sourire
Mémoires d’un sourire
Ce lundi 23 septembre 2019, eut lieu le vernissage de l’exposition « Mémoire d’un Sourire » à la mairie du 19ème arrondissement en présence du maire, François Dagnaud, de son adjoint en charge de la mémoire et des relations avec les Anciens Combattants, Mahor Chiche, de Karêne Fredj,…
Mémoire d’un sourire
Mémoire d’un sourire
Depuis quelques années, l’artiste peintre et photographe Rejine Halimi, passe du temps avec les pensionnaires de l’EHPAD Amaraggi, des survivants de la Shoah dont beaucoup sont d’anciens enfants cachés. Au crépuscule de leur vie, alors que la mémoire leur fait parfois défaut, ils retrouvent grâce à ces photos, une présence…
Disparition de Roger Fichtenberg
Disparition de Roger Fichtenberg
Nous avons appris avec tristesse le décès de Roger Fichtenberg, à l’âge de 98 ans. Nous avions eu l’honneur de recevoir Roger Fichtenberg qui avait fait revivre les débuts du Cojasor dans les années d’après-guerre. Il avait raconté son action de résistant pendant la guerre en tant que…
Transmettre la mémoire … de bouche à oreille !
Transmettre la mémoire … de bouche à oreille !
Le projet Bouche à Oreille répond à deux nécessités : créer l’échange entre des générations qui ne se rencontrent plus et transmettre la mémoire encore vive des heures sombres de la shoah aux plus jeunes. Cet après-midi  de janvier, les élèves d’une classe de 3e du Collège St…