Se connecter

SAVS - Centre Lionel

Le Service d’accompagnement à la vie sociale SAVS – Centre Lionel

Créé en 1997, le SAVS est un des services du Pôle Ressource Autonomie et Citoyenneté (pôle handicap) de la Fondation Casip-Cojasor. Ce service a connu de nombreuses mutations depuis sa création en 1997. Structure innovante créée au départ comme une émanation du foyer d’hébergement Michel Cahen, elle a su se démarquer progressivement de sa source, pour créer sa propre identité et ses valeurs suite à la promulgation de la Loi 2005 dite d’orientation en faveur des personnes handicapées qui a officialisée et reconnue les SAVS et les SAMSAH. Le SAVS Centre Lionel est conventionné et subventionné par la DASES (Direction de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Santé).

Le Centre Lionel accompagne dans leur vie quotidienne 50 personnes en situation de handicap mental et/ou handicap psychique résidant dans leur propre logement ou dans des logements inclusifs gérés par la Fondation Casip-Cojasor. En 2019, la moyenne d’âge est de 42 ans sur le Centre Lionel.

L’objectif principal du SAVS est d’accompagner les adultes dotés d’une orientation MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) /SAVS pendant une période entre 3 et 5 ans (le temps de la notification) renouvelable, pour s’insérer le mieux possible dans la société, par un suivi individualisé et personnalisé et des temps de socialisation. Le SAVS gère également des appartements inclusifs, collectifs, qui permettent aux personnes accueillies d’acquérir progressivement des compétences à gérer une vie en appartement et à s’intégrer dans la cité.

L’équipe est composée de cinq travailleurs sociaux, une cheffe de service éducatif et un directeur.

  • L’accompagnement individuel proposé

L’accompagnement proposé au Centre Lionel porte sur les domaines décrits ci-dessous, et participent à l’élaboration de projets individuels et personnalisés, dans le cadre du parcours de vie en milieu ordinaire de chaque bénéficiaire :

  • Aide à la gestion de démarches administratives, accès aux droits communs ;
  • Conseils et accompagnements autour de l’alimentation (courses, menus, confection de repas…) ;
  • Soutien et conseils dans la gestion de l’hygiène personnelle ;
  • Offre de logements accompagnés et accompagnement progressif et sur mesure par le biais de stage à la carte ;
  • Aide à l’aménagement du logement (amélioration des conditions de vie, adaptation, achats…) ;
  • Conseils pour la gestion du budget ;
  • Accompagnement au niveau de la prise en charge médicale, actions de prévention ;
  • Aide et conseils dans la gestion des relations avec l’environnement familial et social ;
  • Régulation des relations avec les autres colocataires ;
  • Elaboration du projet professionnel (CV, lettre de motivation, contacts avec les partenaires spécialisés),
  • Aide à l’organisation d’activités et de loisirs en dehors du service ;
  • Accompagnement dans le cadre d’activités collectives ponctuelles (repas, anniversaires, permanences, sorties au mois d’août…).
  • Partenariat avec les autres intervenants et coordination des soins ;
  • Conseiller et trouver les réponses les plus adaptées dans chaque situation

 

  • Les prestations collectives

Des temps collectifs en soirée et en journée sont consacrées à des activités collectives. Il est proposé des projections de films, des débats sur l’actualité, des activités autour du sport et du bien-être (relaxation, coiffeur, barbier, réflexologie…), de l’aide à l’utilisation de l’outil informatique, des sorties loisirs (cinéma, musée…)

 

  • L’accompagnement par le logement en appartements inclusifs 

La fondation CASIP-COJASOR loue, depuis 20 ans, 7 appartements au bailleur social Paris habitat sous la forme d’un agrément pour « intermédiation locative ».

Aujourd’hui, 6 de ces appartements sont dédiés aux bénéficiaires du SAVS et un réservé uniquement pour effectuer des stages pour les bénéficiaires du SAVS et pour les résidents du foyer d’hébergement Michel Cahen.

Ces appartements, en colocation ou seul, permettent de s’essayer progressivement à la vie quotidienne, à accéder à davantage d’autonomie, à apprendre à gérer la solitude et ses effets.

L’accompagnement au SAVS débute généralement au moins 3 à 6 mois avant l’entrée éventuelle dans un logement accompagné. L’objectif est, dans un premier temps, d’apprendre à connaître la personne, de lui proposer systématiquement de débuter par un ou plusieurs stages en amont de l’emménagement et de clarifier le fait que le logement est lié obligatoirement à l’accompagnement et le suivi au SAVS, que ces deux aspects sont indissociables.

 


LE PROFIL TYPE DE LA PERSONNE ACCUEILLIE AU SAVS CENTRE LIONEL


 

Nous contacter :
SAVS – Centre Lionel
203 rue Lafayette 75010 Paris
Tel: 01 40 33 98 06
savs.centrelionel@casip-cojasor.fr

Ce service vous intéresse ?

Si vous souhaitez bénéficier de ce service, pour vous-même ou pour un proche,
contactez-nous. Nous vous recontacterons pour discuter de votre demande.

Je prends contact

Je fais un don
Je fais un don
Je me porte bénévole
Je me porte bénévole